Vous êtes ici : PHéE : qui sommes nous ? La démarche de projet PHéE

La démarche de projet PHéE


 

La recherche de la compatibilité environnementale d’un projet se fait au cas par cas, en fonction des enjeux spécifiques et identifiés sur site, et sans garantie de réussite.

La démarche de compatibilité environnementale est à étudier le plus en amont possible, préférentiellement au stade étude de faisabilité. À ce stade, elle consiste à considérer tous les enjeux environnementaux du site de projet en amont de l’étude technico-économique, de façon à ce que les enjeux environnementaux facilement identifiables soit intégrés à l’étude dès son commencement, et non pas comme une contrainte d’aménagement par la suite. De plus, certaines mesures de réduction de l’impact auront une incidence directe sur le rendement de l’installation : détermination du débit réservé, franchissabilité du seuil, espacement des grilles…Autant les envisager le plus tôt possible.

La réalisation d’une étude de faisabilité « compatible PHéE » suit les cinq phases suivantes :

  • collecte de données sur le projet et identification des enjeux environnementaux ;
  • initiation du parcours administratif ;
  • définition de la typologie de projet et rédaction du cahier des charges ;
  • réalisation de l’étude de faisabilité par un bureau d’études ;
  • choix d’un scenario d’aménagement.

Les informations utiles pour la réalisation de ces 5 phases sont décrites dans le guide méthodologique PHéE.