Vous êtes ici : Accueil
Envoyer Imprimer PDF

Les animateurs de la mission PHéE


 La mission PHéE est co-animée par deux associations régionales : le GERES et la MRE.

geres 300 0.8cm                 logo mre


Le GERES - Groupe Énergies Renouvelables, Environnement et Solidarités - est une association à but non lucratif créée à Marseille en 1976, au lendemain du premier choc pétrolier.

Depuis plus de 30 ans, le GERES a choisi de s'engager pour préserver l'environnement (limiter les changements climatiques et préserver les ressources pour les générations futures) et pour améliorer les conditions de vie des populations (réduire les inégalités et la précarité énergétique).
Aujourd'hui basé à Aubagne, le GERES mène des projets de développement durable innovants, en France (région PACA principalement), en Europe et dans les pays du Sud, (Afrique et Asie). L'association initie et met en œuvre, au Nord comme au Sud, des projets de développement et de solidarité, dans les domaines de l'énergie et de l'environnement, en partenariat avec des acteurs locaux.
Pour mener à bien sa mission, le GERES dispose de représentations permanentes en France et dans 9 pays du Sud. Elles sont chargées de piloter les programmes avec nos partenaires de terrain. L'activité de l'association s'articule autour d'équipes opérationnelles organisées en pôles stratégiques, représentatifs des thématiques d'intervention.

> en savoir plus : www.geres.eu

 

La MRE - Maison Régionale de l'Eau - est une association à but non lucratif fondée en 1991 par la volonté de scientifiques et l'appui de collectivités territoriales.

La Maison Régionale de l'Eau crée et diffuse des connaissances sur l'eau et les milieux aquatiques. Son objet principal est donc l'information du public, de tous les publics, une information qu'elle veut avant tout accessible et gratuite.
La Maison Régionale de l'Eau propose pour cela différentes formules pédagogiques (journées de sensibilisation, classes d'eau,...) dont certaines sont gratuites pour les classes de la région.
Mais de telles interventions ont un coût. Pour le financer, le pôle scientifique met son savoir et ses compétences à disposition d'acteurs publics ou privés. Proposant études qualité, diagnostics écologiques, études globales,...le pôle scientifique contribue à l'auto-financement de la MRE.        
C'est ce mode de fonctionnement original et cette philosophie si particulière qui ont valu à la MRE toute la reconnaissance dont elle bénéficie aujourd'hui... la MRE a par exemple été récemment reconnue association solidaire.
Tout cela ne saurait être possible sans le soutien des nombreux partenaires (institutionnels ou non) qui contribuent chaque jour eux aussi à l'avancée de la MRE.

> en savoir plus : maisonregionaledeleau.com